Retour
Safia Nolin

Safia Nolin

16 avril 2022

24.65 $

Avec ses chansons à saveur folk sombre, Safia Nolin charme depuis ses débuts autant la critique que le public. Qu’elle chante ses propres compositions ou des reprises de classiques québécois, l’artiste nous transporte dans son univers singulier. Depuis la parution de son premier album, Limoilou (2015), l’artiste a connu une ascension fulgurante, ayant été sacrée Révélation de l’année au Gala de l’ADISQ en 2016, puis Interprète féminine de l’année à cette même remise de prix l’année suivante. C’est sans compter sa nomination sur la longue liste du Prix de musique Polaris, le prestigieux Prix Félix-Leclerc de la chanson et le Prix Révélation de la SOCAN. Après avoir lancé deux albums de reprises et Dans le noir, un deuxième album de chansons originales, l’autrice-compositrice-interprète a offert le duo Mélancolie avec Patrick Watson, le vidéoclip de Dagues mettant en vedette la drag queen Verona Verushka, un spectacle en tête d’affiche sur la grande scène des Francos de Montréal, ainsi qu’un clip d’une grande beauté pour sa chanson bilingue Lesbian Break-up Song, une collaboration avec Bien à vous et The Womanhood Project. En plus d’établir un pont entre la scène musicale francophone et le monde artistique anglo-canadien, elle charme les Français en se produisant en première partie de Lou Doillon et Pomme, et se retrouve, entre autres, dans les pages des Inrockuptibles, de Télérama, du quotidien Libération. Très engagée, Safia a également été porte-parole de la Journée de la visibilité lesbienne à Montréal, et s’est récemment rasé les cheveux dans le cadre du Défi têtes rasées afin d’amasser des fonds pour Leucan. En 2020, elle a créé Saint-Jeanne, un spectacle inclusif pour la Fête nationale du Québec (diffusé en ligne pour cette première édition), ayant pour but de refléter le Québec d’aujourd’hui et de donner de la visibilité à des artistes qui n’en ont pas assez. Elle revient maintenant avec SEUM, un EP aux aux sonorités grunge mélodiques à travers lequel elle exprime la dualité qui l’habite en tant qu’artiste.